une bonne critique ,,

Publié le par PPP

j'adooore ,,,

en fait je me doutais que ce film nous ferais une bonne soupe ,, ,

mais la ,, hihi ,, ,cette critique ,, , ben ,, me donne envie d'aller voir cette soupe ,,

meme si c'est un mélange d'endive et navet ,,, ,,

bon, le truc c'est aussi d'y aller à 3.50 pas plus ,, au moins pour rire

voici la critique lu dans le parisien ,,

"green lantern" entre endive et navet

S'il existe quelque part dans la galaxie un manuel intitulé " le Superhéros en dix leçons",

les scénaristes de "green lantern" l'ont conxciencieusement potassé. Le personnage de l'écurie

américaine DC Comics, créée en 1940 et rendu à la lumière aujourd'hui par un navet d'été, suit chaque

étape du processus à la lettre, du traumatisme originel ( le père mort sous ses yeux) à la découverte de ses pouvoirs

tout neufs, sans parler du renoncement à mi- film ( si seulement ...) sur le thème à peine galvaudé

de " je ne suis pas un héros, mes faux pas me collent à la peau".

 

Temps de cerveau disponible

Ah, ça oui, " green lantern " fait tout bien dans l'ordre, histoire de ne surtout jamais surprendre

le spectateur. Qui dispose, du coup, d'une heure cinquante-trois de cerveau super disponible pour se poser mille

questions. Par exemple, pourquoi des extraterrestres choissiraient-ils ce crétin de Hal Jordan pour rejoindre

 les rangs des lanternes vertes ? Un pilote d'essai qui aime la vitesse en avion, en voiture et avec les filles, waouh

en effet , quel bonheur de le voir sauver le monde à la force de son .... imagination ( si, si ). Sinon, Ryan Reynolds

a-t-il été engagé pour son charisme d'endive ou parce qu'il était moins cher que la concurrence ?

Et si les autres planètes sont aussi incroyablement moches que ça, leurs habitants se révélent-ils plus ou

moins déprimés que le pauvre terrien qui paiera pour voir "green lantern" ? ,,, , ,

 

critque de MARIE SAUVION

hihi ,, en plus , , mdr ,,

voila c'était un petit article pour sourire de bon matin ,, , ,

perso ,, , je vais aller voir " la planète des singes : les origines" meme si les critiques sont ,,

à mon avis trop bonne pour etre juste ,, , lol ,,, ,mais j'aime les effets spéciaux ,, meme si

l'histoire est nulle,, , en plus la ,, le travail "d'acteurs" doit etre ,, waouh !! ,, ,bref ,, , à suivre,,

en attendant la sortie en salle de green,, pour le voir à 3.50 ,, mardi prochain ?? pitètre ,? ?

 

pfuit !!!

 

supplément ,,

en allant aux amériques ,, ce film etait proposé dans le plane,, ,du coup je l'ai vu

pour le prix d'un billet d'avion !!

pfffff

ouf vous avez dit ?

je vous confirme entre l'endive et le navet

je ne sais pas,, le plus vert peut etre ???

lol

Publié dans cinéma

Commenter cet article

Orroz 19/09/2011 19:18



Je reviens pour le rose, grrrrrr. Hihihihi.


C'est du parme en fait ! J'adore cette couleur,,,,, un vieux truc de déco qui me reste.


Sinon le rose, heeeeeeuuuu, pas pour moi, hihihi. Je ne mélange pas les genres en ce sens, enfin ça ne m'est pas tombé dessus. Pas encore en tout cas,
hihihi.


Tiens en orange c'est bien, ça fait révolutionnaire,,,, et vlan.


Pffffuuuuuiiiit. 



ppp 23/08/2011 08:09



ok ,, niveau viande blanche ,, pas mal j'ai aimé ,, bien foutu le film ,, l'orang outan est extraordinaire !!



Philippe Marsu 20/08/2011 08:46



Heu... viande blanche le singe ? Je ne sais pas.
C'est vrai que tu n'es pas totalement végétarienne... de la viande blanche possible...


Pour les tofos, celles qui ne sont pas de Mag sont de moi et donc prises avec le K10 ou éventuellement une ou deux avec le Sony.



ppp 17/08/2011 08:19



un yellow monkey qui ecrit en rose ,, , ah oui pour mélanger les genres tu les mélanges,,, hihi,, mdr    ,,, , , , pfuiiiit !!!



orroz 16/08/2011 15:24



J'm'appelle soudain "Yellow Monkey", un mélange des genres en quelques sortes.


Pfuiiiit...